Champions de la croissance : suivez la voie de l'export

Jean Rauscher et Hubert Reynier, co-présidents de la commission internationale de CroissancePlus, livrent leurs clefs pour se développer à l'export.

 

jean rauscher
Jean Rauscher. © SdP

Cette année la rentrée est synonyme de rigueur et d'austérité. La situation économique internationale dont les indicateurs sont en berne n'échappe pas aux entrepreneurs français soucieux de réaliser de nouveaux objectifs de croissance. Face aux perspectives de croissance nulle pour ce second trimestre et un marché français qui peine à atteindre 2% de hausse du PIB, la détermination doit être le leitmotiv des entrepreneurs.

Avec optimisme, il faut trouver un nouveau cap et les moyens de répondre à des questions pragmatiques et ambitieuses : " comment conforter et améliorer mon business pour créer de la richesse et de futurs emplois ? ", " quelles stratégies pour faire grandir mon entreprise ? ". La réponse se trouve dans les innovations des entreprises, véritables passeports pour l'international. Les entreprises de croissance ont de nombreux atouts à valoriser sur les marchés étrangers, elles n'ont rien à envier à leurs concurrentes si ce n'est l'audace de prendre le train en marche et de se lancer. Pour doper la croissance française, il faut aller la chercher là où elle est : hors de nos frontières. Et à voir l'ampleur de l'ouverture des économies, il y a une place pour chaque entrepreneur ambitieux. Oser investir sur de nouveaux marchés c'est aussi se donner les moyens de mieux financer ses innovations et s'affirmer comme leader dans son secteur d'activité, enjeux essentiels pour la compétitivité française.

hubert reynier
Hubert Reynier. © SdP

Comme toute démarche entrepreneuriale, le challenge de l'international demande préparation ! L'envie, le temps et les moyens de partir sont les premières motivations à considérer. Car investir sur les marchés étrangers c'est avoir l'opportunité et le souci de s'y installer durablement pour accéder à de nouvelles sources d'enrichissement. De nombreux interlocuteurs sont là pour apporter tous les renseignements indispensables pour préparer son départ. A travers la prospection et l'octroi d'aides de financement comme l'assurance prospection ou le crédit d'impôt export, adaptés à chaque projet, les entrepreneurs avertis ont les moyens de bien se préparer et d'amortir les éventuels coûts. Une fois le projet programmé, il faut se lancer et garder en tête que les meilleures expériences sont faites de rencontres, d'échanges et d'immersion dans la culture locale. Concrètement pour les entrepreneurs décidés à investir le monde, trois idées clés sont à retenir :

- une bonne préparation en amont avec un diagnostic interne et le ciblage des marchés,

- un lancement organisé autour des hommes-clés et d'une stratégie adaptée,

- un dialogue permanent entre la maison-mère et le local.

Pour connaître ces bonnes pratiques et booster son projet, le guide " Comment investir le monde ? " publié par CroissancePlus fait office de coach de rentrée pour intégrer au plus vite l'équipe des 90 000 entreprises françaises gagnantes à l'international. Alors un seul conseil aux entrepreneurs : pour suivre le chemin de la croissance, il faut oser l'export !

CroissancePlus / Expliquez-moi