Demain, le choc de la déflation ? Les matières premières en trompe-l'œil

La crainte d'une bulle sur les matières premières refait régulièrement surface, en particulier en ce qui concerne les matières agricoles. Mais attention à l'arbre qui cache la forêt.

l'indice synthétique des matières premières est désormais en forte baisse depuis
L'indice synthétique des matières premières est désormais en forte baisse depuis début mai. © JDN

Si le pétrole flambe depuis un an, que l'or atteint des sommets ces derniers jours, on constate que l'indice synthétique des matières premières, l'indice CRB Reuters-Jefferies, est lui désormais en forte baisse depuis début mai, passant de 371 points le 29 avril à 332 points le 24 août, soit une chute de 10,5%.

De fait, certaines matières premières présentes dans l'indice affichent des chutes spectaculaires ces derniers mois : moins 35% pour le coton entre mars et juillet, moins 14% pour le blé entre mai et juillet, moins 11% pour le café entre avril et juillet. Cela pour les matières agricoles. Mais d'autres matières premières, pas forcément incluses dans l'indice CRB, sont également en baisse. C'est le cas de l'uranium (moins 19% entre février et juillet) ou encore de l'aluminium (moins 5% entre avril et juillet).

Crise financière / Matières premières