Demain, le choc de la déflation ? Les salaires en baisse

La déflation, c'est aussi la baisse des salaires, que celle-ci passe par des emplois moins bien payés à l'embauche ou par une diminution des heures travaillées.

9 trimestres de baisse sur 15 depuis l'éclatement de la crise financière.
9 trimestres de baisse sur 15 depuis l'éclatement de la crise financière. © JDN

Depuis la crise des subprimes, les salariés américains sont loin d'avoir été gâtés en ce qui concerne leur feuille de paye. Si l'on retire l'inflation de l'évolution annuelle des salaires, ceux-ci s'affichent en baisse 9 trimestres sur 15 depuis l'éclatement de la crise financière.

Et depuis le 3e trimestre 2009, les hausses sont largement plus faibles que les baisses : +0,4% et +0,5% aux 3e et 4e trimestres 2010, quand ils diminuent de 0,9% au premier trimestre 2010, de 0,6% au 1er trimestre 2011 et de 1,6% au deuxième. C'est d'ailleurs l'autre mauvais signe de cette année : il faut remonter à 2008 pour trouver une baisse de cet ordre.

Crise financière / Salaires