Les revenus d'un cardiologue ont augmenté de 11,6% depuis 2002

Coup dur pour les cardiologues en 2007. Cette année là, ils ont perdu en moyenne 7 000 euros de rémunération par rapport à 2006. Pour les 5 000 praticiens français, cela se traduit par une chute de leurs revenus équivalente à 10% quand on les corrige de l'inflation. Mais 2007 n'est peut-être qu'un trou d'air passager. Malgré le mauvais exercice 2007, la profession peut se contenter d'une nette progression de ses revenus depuis 2002 (11,6%).