Les Français descendent des Kronenbourg quand le mercure monte

la nouvelle kronenbourg open bar pression.
La nouvelle Kronenbourg Open Bar Pression. © Kronenbourg

Les brasseurs ont les yeux rivés sur le thermomètre. Plus il fait chaud, plus les Français consomment de la bière.

"Entre l'hiver et l'été, le niveau des ventes varie du simple au double, nous expliquait Fabien Duvilla, directeur de la marque Kronenbourg, en juin 2007. D'une manière générale, une année de canicule, comme 2003, se transforme en bon cru pour nous."

Inversement, un été maussade pénalise les ventes de bières. Alors qu'en juillet 2006, les ventes de bières en France dépassaient le million d'hectolitres, elles atteignaient péniblement les 800 000 hectolitres en juin 2007. La faute à la météo, particulièrement exécrable l'été dernier.