Partager cet article

RSS
le marché de l'art subit lui aussi le contre-coup des crises financières et
 
Le marché de l'art subit lui aussi le contre-coup des crises financières et économiques. © Cleomiu - Fotolia
 

 

La plupart des économistes s'accordaient sur ce point : le marché de l'art subit forcément le contrecoup des crises financières et économiques, généralement avec un décalage de 1 à 3 mois. Seuls quelques spécialistes, rassurés par l'explosion du nombre de nouveaux milliardaires, n'étaient pas d'accord. Les faits semblent leur donner tord. Entre le 3 et le 6 novembre, les prestigieuses salles de vente Sotheby's et Christie's espéraient vendre pour 800 millions de dollars de tableaux. Ce ne fut que 500 millions, avec en moyenne 40% d'invendus. Bref, le marché de l'art commence à battre de l'aile et pourrait définitivement perdre son statut de valeur refuge.


Il faut dire qu'en dix ans, les prix avaient augmenté de 152%, selon l'Artprice Global Index. Et 2007, malgré la crise des subprimes, fut la septième année de croissance du marché de l'art. L'indice de confiance dans le marché de l'art, lui, est passé subitement dans le rouge en début d'année, avant de remonter, preuve de la fébrilité du marché. Depuis début juin, cet indice est en chute libre.

employeur secteurs actions gratuites banques art asie liquide
Employeur Secteurs Actions gratuites Banques Art Asie Liquide

Dernière mise à jour le 09/08/2011 - (Publié le 09/07/2008)

JDN Economie Haut de page
A VOIR EGALEMENT