Crise économique mondiale : les risques et les menaces Les expulsions continuent outre-Atlantique

les expulsions aux etats-unis.
Les expulsions aux Etats-Unis. © JDN

"Une maison achetée, une offerte". Ce n'est pas une plaisanterie, c'est bel et bien une offre commerciale proposée en Californie, l'un des Etats les plus touchés par la crise immobilière aux Etats-Unis, où chaque mois apporte son lot de procédures d'expulsions de ménages américains incapables de rembourser leurs crédits. Ainsi une société de San Diego offre une maison d'une valeur de 400 000 dollars pour l'achat d'une demeure de 1,6 milliard de dollars.

L'anecdote, qui peut faire sourire, illustre une réalité dramatique pour des milliers de familles : en mai 2008, 261 000 foyers étaient sous le coup d'un arrêt d'expulsion, soit 12% de plus qu'en janvier 2008, 48% de plus qu'un an auparavant et 181% de plus qu'en mai 2006. De désespoir, certaines familles détruisent leur maison avant de devoir la quitter.

Etats-Unis