Une chute de la Chine peut-elle entraîner l'Europe ? La bulle de la production explose, les usines ferment

sur un an , la production chinoise a chuté de 57%.
Sur un an , la production chinoise a chuté de 57%. © JDN

Une chute des exportations, ou même un simple ralentissement, est en soi une mauvaise nouvelle pour un pays industrialisé. Mais le cas de la Chine est d'autant plus préoccupant qu'au fil du temps, les exportations ont pris une place prépondérante dans le PIB : environ 40% aujourd'hui contre 35% en 2006 et 29,6% en 2003.

La chute de croissance des exportations conduit ainsi la Chine à l'explosion de sa bulle productive. Selon un indice calculé par Bloomberg, la production industrielle chinoise a ainsi chuté de 28% entre septembre et octobre dernier. Sur un an, la chute s'affiche à près de 57%. Résultat, les fermetures d'usines s'enchaînent à un rythme effréné : au moins 67 000 d'entre elles ont mis la clef sous la porte lors des 6 premiers mois de l'année, selon le gouvernement, que l'on peut difficilement soupçonner d'exagérer les chiffres, bien au contraire.

Pour ne rien arranger, à la baisse des exportations s'ajoute désormais un ralentissement des investissements étrangers sur le territoire chinois : plus 35% entre janvier et octobre contre plus 40% sur les neuf premiers mois de l'année.

Chine / Mondialisation