L'économie mondiale court-elle le risque d'une déflation ? Un véritable cercle vicieux

Si elle se caractérise par une baisse générale des prix pendant une durée significative, la déflation peut aller jusqu'à une baisse des salaires moyens qui, conjuguée à un recul de la production, conduit à une véritable dépression économique. Les années 30 constituent en la matière une période de référence.

 

Les ménages endettés voient ainsi leur situation empirer. En effet, la déflation augmente le poids du remboursement de leur dette par rapport à leurs autres postes de dépenses, avec un revenu moyen lui en baisse. Par conséquent, leur demande diminue et l'activité économique avec. Les autres ménages préfèrent thésauriser, la déflation donne alors lieu à un report d'achat. Résultat, plus la part de la consommation dans le PIB est élevée dans une économie (comme en France), plus la déflation fait peser des risques importants.

 

Pour les entreprises, si les prix de vente baissent alors que le coût de production demeure fixe, leur rentabilité baisse. Celles qui sont déjà fragilisées ou qui affichent de faibles marges peuvent alors faire faillite. Les revenus distribués diminuent, ce qui a pour effet de baisser la demande et d'entretenir le cercle vicieux.

 

 

Crise financière / Salaires