L'économie mondiale, un an après Lehman La finance ne rapporte plus

en juin 2009, les rendements ont frôlé le 0%.
En juin 2009, les rendements ont frôlé le 0%. © JDN

Si les banques américaines peuvent de moins en moins compter sur leurs clients et le remboursement des crédits accordés pour nourrir leurs profits, cela est aussi vrai pour l'ensemble de leurs actifs investis. Le rendement de ces derniers a drastiquement chuté ces deniers mois, au point de frôler le 0% en juin, avec un taux de 0,04%. Depuis que ces statistiques existent, seuls les mois de juin et septembre 1987 ont fait pire, avec des taux de respectivement -0,37% et 0,02%.

On est donc très loin des taux constatés lors de la période faste de la finance, amorcée au début des années 90 et particulièrement lucrative depuis la fin de la bulle Internet, avec des taux de rendement des actifs investis installés au-dessus de la barre de 1,20%.

Crise financière / Mondialisation