L'économie mondiale, un an après Lehman Les Etats s'endettent

la dette de la france s'est envolée de 12% sur un an.
La dette de la France s'est envolée de 12% sur un an. © JDN

Tous les Etats sont touchés par la détérioration de leurs finances publiques. En France, on a beaucoup parlé de l'aggravation du déficit public, qui a atteint 109 milliards d'euros au 31 juillet dernier, soit plus du double de l'année précédente. Mais l'accélération de l'endettement de l'Etat français est tout aussi impressionnante, avec une dette qui dépasse désormais allégrement les 1 000 milliards d'euros, à précisément 1 080,7 milliards au premier trimestre 2009. Sur les deux derniers trimestres comptabilisés, la dette a grimpé à chaque fois de 4%. Sur un an, elle s'est envolée de 12%.

Selon le collectif budgétaire présenté en mars, la dette publique française devrait fin 2009 représenter près de 75% du PIB, bien au-delà des 60% imposés par le Pacte de stabilité et de croissance européen. Même topo avec le déficit, qui au lieu des 3% requis devrait dépasser les 7% à la fin de l'année. Concernant la dette, les économistes craignent que le grand emprunt ne l'amène à représenter 85% du PIB d'ici décembre.

Selon Barclays Capital, 2009 devrait constituer un record en matière d'émissions de dette souveraine dans la zone euro, à 870 milliards de dollars, avant de grimper à 1 100 milliards en 2010.

Crise financière / Mondialisation