L'économie mondiale, un an après Lehman Les prix immobiliers entre deux eaux

les effets de la bulle immobilière ne sont pas encore effacés.
Les effets de la bulle immobilière ne sont pas encore effacés. © JDN

Le S&P Case-Shiller mesure le niveau des prix des logements aux Etats-Unis. Comme on peut le voir sur le graphique, les effets de la bulle immobilière, née à la fin des années 90, n'ont pas été complètement corrigés, et l'indice se permet même une stabilisation entre avril et juin. Le chiffre de juillet ne sera connu qu'à la fin du mois de septembre et l'on ne connaîtra l'ampleur et la durée de la reprise - si elle a effectivement lieu - que dans quelques mois.

En France, selon la Fnaim, le prix des logements anciens ont de nouveau baissé en août (-1,2%) après -1,8% en juillet. Selon la fédération professionnelle, "ces évolutions (...) ne remettent pas en cause la tendance baissière du marché à plus long terme : sur un an, les prix des appartements affichent toujours un recul de -7.2% et ceux des maisons de -8.9%".

Crise financière / Mondialisation