La crise financière se propage-t-elle à l'ensemble de l'économie ? Le commerce alimentaire inquiet pour le futur

Dans le commerce généraliste alimentaire, la crise s'exprime pour l'instant par une stabilisation du rythme des ventes. Une tendance lourde selon les chefs d'entreprise consultés par l'Insee, qui anticipent désormais une diminution des ventes et des intentions de commandes. Conséquence de ce ralentissement, les stocks sont supérieurs à la normale. Et les perspectives d'activité flirtent à nouveau avec les niveaux de l'année 1993.

le commerce alimentaire est inquiet pour le futur.
Le commerce alimentaire est inquiet pour le futur. © JDN

Autour du même sujet