La crise financière se propage-t-elle à l'ensemble de l'économie ? Les loisirs et le luxe épargnés... pour l'instant

Pour les patrons de magasins de sport, de librairies, de parfumeries ou encore de magasins de téléphone portable, la crise n'a pas encore eu d'incidence violente sur les affaires. Les commerçants du secteur culture-loisirs-luxe ont cependant vu le rythme de progression de leurs ventes fléchir ces trois derniers mois. Et ces patrons sont définitivement pessimistes pour les prochains mois. D'autant plus que leurs stocks sont nettement supérieurs à la normale.

les loisirs et le luxe épargnés... pour l'instant.
Les loisirs et le luxe épargnés... pour l'instant. © JDN

Autour du même sujet