Le rapport Guesnerie sur l'enseignement des SES au lycée Faut-il se focaliser sur l'étude de fondamentaux ?

Extrait du rapport Guesnerie : "L'étude devrait être beaucoup plus tournée vers l'acquisition de compétences et de connaissances, sur ce que l'on appelle ici "les fondamentaux", c'est-à-dire les outils conceptuels, les raisonnements, les méthodes d'analyse et de confrontation empirique."

 

Jean-Pierre Boisivon, Institut de l'entreprise

j-p boisivon
J-P Boisivon © DR

« L'enseignement en fin de lycée généraliste doit avoir pour objectif de donner une formation intellectuelle aux élèves. Le rapport Guesnerie est ici très radical : il estime que, tel qu'il est, l'enseignement ne permet pas d'atteindre cet objectif. Il faudrait avoir pour but que les élèves acquièrent les outils de l'économie : les types de raisonnement, les concepts, les approches. Les profs répondent : "on est là pour développer l'esprit critique". C'est formidable ! Sauf qu'actuellement, les élèves sortent du lycée avec un catalogue de critiques, mais sans esprit critique»

 

Sylvain David, Association des professeurs de SES

s. david.
S. David. © DR

« Il faut faire attention à ce qu'on entend par fondamentaux. Ce sont des outils, des connaissances, mais aussi une démarche intellectuelle. Ma grande crainte, c'est qu'en se focalisant sur des fondamentaux, on perd le lien avec l'actualité, les grands débats. Par conséquent, la motivation des élèves se perd aussi. S'il faut attendre d'atteindre un bac+5 pour pouvoir aborder ces grands thèmes, c'est un véritable appauvrissement. »

Autour du même sujet