Les conséquences de l'allongement de l'espérance de vie La démographie va être bouleversée

d'ici 2030, le nombre de ménages va exploser.
D'ici 2030, le nombre de ménages va exploser. © Monkey Business - Fotolia.com

Alors que les plus chanceux d'entre nous ont connu leurs arrière-grands-parents, demain, la plupart des Français trouveront normal d'avoir partagé quelques années d'existence avec leurs aïeuls. D'ici 2050, du fait de l'allongement de l'espérance de vie, quatre à cinq générations se côtoieront le plus normalement du monde. Et les générations vont s'emmêler. Les progrès scientifiques permettant désormais de repousser au-delà de 60 ans la possibilité d'avoir des enfants (le procédé est illégal en France), grand-mère, mère et petite-fille pourraient accoucher au même moment.

Et le nombre de foyers va littéralement exploser. L'INSEE parie sur 159 000 ménages supplémentaires chaque année d'ici 2030, mononucléaires pour la plupart, et féminins en majorité. Des femmes qui vont prendre de plus en plus d'importance dans le tissu social. De fait, c'est la première fois qu'une classe d'âge entière de femmes aura été scolarisée et  que son taux d'activité aura été aussi élevé. 70% d'entre elles deviendront arrière-grand-mères à l'âge de 72 ans.

Enfin, la France pourrait devenir davantage conservatrice. En effet, traditionnellement, les anciens votent beaucoup plus que les jeunes (84% de participation contre 33%). Et avec l'âge, leur vote est de plus en plus conservateur, directement corrélé à l'état de leur patrimoine, plus important l'âge de la retraite venu.

Autour du même sujet