Christine Lagarde, la première dame de Bercy

christine lagarde.
Christine Lagarde. © Bertrand Daullé

L'événement est presque passé inaperçu. A la nomination de Christine Lagarde au poste de ministre de l'Economie, il a peu été souligné qu'il s'agissait là d'une première de l'Histoire de France : une femme pour tenir les cordons de la bourse du pays. L'actuelle ministre de l'Economie se démarque à plus d'un titre de ses prédécesseurs, elle qui n'a jamais été élue, qui s'est lancée dans la politique seulement deux ans avant sa nomination par Nicolas Sarkozy et François Fillon en juin 2007. C'est Jean-Pierre Raffarin qui l'avait repérée et nommée ministre déléguée au Commerce extérieur. A l'époque, cela faisait plus de dix ans qu'elle avait quitté l'Hexagone pour exercer les plus hautes responsabilités au sein du cabinet d'avocats d'affaires Baker & McKenzie, qu'elle finira par présider. Une fonction qu'elle est là aussi la première femme à occuper.