Jean-Louis Borloo, sitôt arrivé, sitôt parti

jean-louis borloo.
Jean-Louis Borloo. © Bertrand Daullé

Jean-Louis Borloo détient un record dont il se serait probablement bien passé, celui du passage le plus rapide à la tête du ministère de l'Economie et des Finances (Minefe). L'actuel ministre de l'Ecologie aura tenu exactement 32 jours, le temps d'un mot jugé malheureux sur la TVA sociale et la probabilité d'une hausse de la TVA en direct à la télévision. C'est pourtant lui qui avait milité pour la création d'un ministère des Finances aux compétences élargies, puisque comprenant l'Emploi en son sein. Les mauvais scores de la droite aux législatives, qu'on lui reprocha, et la défaite d'Alan Juppé, lui ont offert une porte de sortie au Medad, le ministère de l'Ecologie, de l'Energie et du Développement durable où il est parti préparer le Grenelle de l'Environnement.