Les seniors qui ont créé des entreprises Daniel Mousselard, du caoutchouc à la rénovation de luxe

daniel mousselard est désormais 'surbooké'.
Daniel Mousselard est désormais "surbooké". © DR

Toutes les conditions étaient réunies pour réussir. A 57 ans, Daniel Mousselard ne s'est pas lancé pour rien avec son ex-beau-fils dans la rénovation d'appartement et chalets. Installé à Bourg-Saint-Maurice en Savoie, cet ancien technico-commercial dans le caoutchouc, a vu le potentiel du marché : "les logements ont entre 20 et 40 ans, les touristes étrangers sont très exigeants sur la qualité des lieux et les propriétaires sont fortunés". A Val d'Isère, l'appartement qu'il rénove actuellement se négocie aux alentours de 18 000 euros le mètre carré...

Un an après le lancement de leur société Home Rénov, les commandes ne manquent pas : "nous sommes surbookés", se félicite Daniel Mousselard, qui prévoit un chiffre d'affaires 2008 supérieur à 220 000 euros. Une troisième personne vient d'être embauchée et un quatrième salarié ne devrait pas tarder, une femme de préférence, ébéniste de surcroît. Un succès que Daniel Mousselard explique aussi par ses compétences commerciales : "l'aspect commercial a toujours été le problème des artisans, qui, même s'ils travaillent très bien, ne savent pas toujours se vendre". Lui a démarché les agences immobilières, qui lui ont tout de suite mis le pied à l'étrier.

Outre cette forte activité, Daniel Mousselard se réjouit désormais "de travailler avec des matériaux nobles" et surtout de bénéficier d'une forte autonomie créative. A l'avenir, il aimerait davantage développer la partie décoration et création, la seule pose de fenêtres ne l'amusant pas vraiment. Quant à son nouveau statut de patron, "c'est valorisant. Il me manquait à la fin de la journée d'avoir quelque chose de palpable". Seul regret, s'amuse-t-il, il "travaille davantage" qu'auparavant. Ses revenus sont également en légère baisse, mais il sait qu'il investit pour l'avenir.

Chiffre d'affaires