Les seniors qui ont créé des entreprises Sophie D'Hennezel œuvre pour le bien-être des vacanciers

sophie d'hennezel voulait également séjourner à plein temps dans son chalet
Sophie d'Hennezel voulait également séjourner à plein temps dans son chalet savoyard. © DR

Quoi de plus insupportable, quand l'on compte sur un agréable week-end dans sa résidence secondaire, que d'arriver vendredi tard le soir, dans une maison non chauffée au frigo vide ? De devoir passer une demi-journée le dimanche à faire le ménage et a correctement fermer la maison, répond Sophie D'Hennezel, elle-même confrontée au problème pendant des années, elle qui faisait la navette entre Paris et son chalet de Haute-Tarentaise.

Cette ancienne office manager, fidèle de Bruno Massiet du Biest, ex-PDG de Scoot France et actuel directeur général de Le Numéro (éditeur du 118 218), y a vu une opportunité de se lancer dans l'entreprenariat. Et aussi, il est vrai, de résider à plein temps dans le chalet qu'elle apprécie tant.

"Mon métier, explique-t-elle, est de permettre à mes clients de profiter de tout leur séjour. C'est-à-dire que quand ils arrivent, ils trouvent une maison chauffée et au frigo plein, et que quand ils partent, ils savent qu'ils retrouveront la prochaine fois une maison propre."

C'est l'an dernier, à 54 ans, que Sophie D'Hennezel s'est dit qu'elle avait atteint l'âge auquel "c'était maintenant ou jamais qu'elle pouvait encore faire quelque chose elle-même", et ce malgré "un très bon job". D'où la création en novembre dernier de sa société Bienvenue chez vous. Si les débuts sont un petit peu calmes, Sophie D'Hennezel ne s'angoisse pas pour l'avenir. En commençant en novembre, elle n'a pu que peu prospecter. C'est cet été et à l'hiver prochain qu'elle compte vraiment étoffer sa clientèle grâce au bouche à oreille. Elle prévoit d'ailleurs l'embauche d'une personne pour l'assister à la fin de l'année. "Dans nos villages, nous fonctionnons beaucoup au copinage, au retour d'ascenseur." Et la concurrence, sur son versant de la vallée, est quasi inexistante... En attendant, Sophie D'Hennezel a aussi décidé de faire de son chalet une maison d'hôtes.

Résidence secondaire