Un seul objectif : la ressemblance totale

Les travaux d'Hiroshi Ishiguro ont soulevé d'intéressants problèmes d'éthique. Il y a peu de temps, il s'est rendu compte qu'il ne ressemblait plus à son homologue androïde, parce qu'il avait trop vieilli par rapport à lui. Cette constatation l'a conduit à faire de la chirurgie plastique afin de ressembler davantage à son robot.
©  Luisa Whitton