Les Mines forme des directeurs intelligents et riches

l'entrée de l'ecole des mines, à paris.
L'entrée de l'Ecole des Mines, à Paris. © Marie-Hélène Cingal

Quand elle fut créée par ordonnance royale en 1783, l'Ecole nationale supérieure des mines avait vocation à former des "directeurs intelligents" pour les mines du royaume. De nos jours, elle passe encore pour être une des meilleures écoles d'ingénieur. Mais à la formation de "directeurs intelligents" on peut ajouter pour certains celle de multimillionnaires. En effet, on en compte au moins cinq. Romain Zaleski (Eramet) et Jean Mane, le président du directoire de Mane et fils, un fabricant de parfums pour l'industrie en sont diplômés. Peu, néanmoins, exercent aujourd'hui leurs talents d'ingénieurs. Patrick Sayer, le patron et actionnaire d'Eurazeo, s'est reconverti en financier, Emmanuel Coste, le co-fondateur de Qualis, dans l'intérim, et Alain Bréau, le patron de Mory Group, excelle dans la logistique