Comment Elon Musk a appris tout seul l'astronautique

Elon Musk et astronautique Le patron de Space X n'entendait rien aux fusées. Cela ne l'a pas empêché de battre la Nasa sur son terrain de jeu.

Qu'Elon Musk soit titulaire d'une licence en sciences physiques et en économie de l'Université de Pennsylvanie n'est sans doute pas négligeable ; en revanche, il est exagéré d'affirmer que ces diplômes lui ont appris à gérer SpaceX, son entreprise d'astronautique. Jim Cantrell, ancien consultant aérospatial, est devenu vice-président du développement commercial et mentor industriel d'Elon Musk au lancement de l'entreprise en 2002. Il affirme que c'est en autodidacte que ce dernier a maîtrisé l'ingénierie spatiale, grâce notamment à la lecture de manuels et aux conversations qu'il a entretenues avec des pontes de ce domaine.

Les deux hommes se sont adressé la parole pour la première fois en 2001, au cours d'un échange téléphonique plutôt glacial.

"C'est définitivement le type le plus intelligent que j'ai rencontré"

Jim Cantrell a expliqué au magazine Esquire : "J'avais le toit de ma décapotable rabattu. Tout ce que je comprenais, c'était qu'un type appelé Ian Musk affirmait être devenu milliardaire grâce à Internet et qu'il avait besoin de me parler. Je suis quasiment certain qu'il a prononcé cette expression, milliardaire de l'Internet."

Elon Musk, qui désirait envoyer un vaisseau sur Mars, a entendu parler de Jim Cantrell, expert en fusées russes, grâce à Robert Zubrin, fondateur de Mars Society.

Après avoir consulté la réponse de Jim Cantrell sur le fil de discussion Quora "Comment Elon Musk en a-t-il appris assez sur les fusées pour diriger SpaceX ?", nous lui avons demandé de partager les impressions laissées par les années pendant lesquelles il a côtoyé Elon Musk. Voici le processus d'apprentissage en deux étapes que l'actuel dirigeant de Tesla Motors a employé pour maîtriser l'ingénierie spatiale.

Il a appris ses manuels par cœur

"C'est définitivement le type le plus intelligent que j'ai rencontré à ce jour, a déclaré Jim Cantrell. J'ai conscience que ça semble excessif. Mais j'ai rencontré de nombreux individus brillants, ce n'est donc pas une affirmation à la légère. Il est absolument épatant, voilà tout ! Je suis même convaincu qu'il ne dort pas !"

Il a rapidement découvert qu'Elon Musk et lui partageaient un intérêt pour les sciences appliquées ; il lui a donc prêté des manuels (qu'il n'a jamais récupéré d'ailleurs !) afin qu'il puisse étudier : "Rocket Propulsion Elements", "Aerothermodynamics of Gas Turbine and Rocket Propulsion", "Fundamentals of Astrodynamics" et "The International Guide to Space Launch Systems". Jim Cantrell ignore si Elon Musk les a réellement lus ou s'il a pris des notes, mais il sait qu'il a quasiment gardé tout leur contenu en mémoire. Il était capable de citer mot pour mot certains passages de ces livres. "Il a fini par maîtriser son sujet", résume Jim Cantrell.

Il s'est créé un réseau de gens brillants

"Elon Musk est incollable dans son domaine", assène Jim Cantrell, même si, bien entendu, il a conscience qu'il est impossible de tout maîtriser. C'est pour cela qu'il s'est servi du réseau de Jim Cantrell pour recruter les meilleurs individus de ce secteur. "C'était comme une odyssée de l'espace !" Par exemple, il a embauché l'ingénieur spatial Tom Mueller, le meilleur expert en propulsion qui soit, selon les dires de Jim Cantrell. Elon Musk respectait l'immense culture de Tom Mueller, qui gérait donc ses domaines de prédilection, maîtrisés après des années de recherches.

"Il a insulté pas mal de gens ! Pas moi, mais j'ai été déconcerté. C'est un penseur original"

De la même façon qu'il assimile le contenu des ouvrages qu'il lit, Elon Musk tente d'appliquer ce procédé vis-à-vis du savoir-faire de ses associés. "C'est comme s'il absorbait leur expérience ; il écoute attentivement les gens à qui il a affaire", décrit Jim Cantrell. Après s'être imprégné du savoir d'autrui, il fait part de ses propres connaissances sans aucune retenue. Il a adopté l'approche d'un chef d'entreprise du secteur des technologies et était convaincu que nombre de certitudes établies dans le secteur astronautique étaient erronées.

"A cette époque-là, il a insulté pas mal de gens ! Pas moi, mais j'ai été déconcerté. C'est un penseur original", conclut Jim Cantrell. Ce dernier a quitté SpaceX en 2002, pour la simple raison qu'il ne partageait pas le même enthousiasme qu'Elon Musk concernant l'envoi d'une fusée sur Mars. Il affirme avoir agi ainsi par respect pour la passion d'Elon Musk et ne regrette absolument pas sa décision. A l'heure qu'il est, il travaille à l'écriture d'un livre qui retrace les débuts de SpaceX, convaincu que l'association entre capitalisme, curiosité et motivation réalisée par Elon Musk fera de lui un réel pionnier dans le domaine.

"Il a réalisé avec un milliard de dollars ce que la NASA n'est pas parvenue à effectuer avec une somme trente fois plus élevée", conclut Jim Cantrell.


Article de Richard Feloni, Traduction de Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original : Former SpaceX Exec Explains How Elon Musk Taught Himself Rocket Science

Grands patrons / Elon Musk