L'emploi américain en repli pour la première fois en 4 ans

La crise immobilière outre-Atlantique commence à se lire dans les chiffres de l'emploi. En août dernier, l'économie américaine aurait détruit 4.000 emplois. Une révision moins pessimiste pourrait intervenir mais la tendance est nette : sur le dernier trimestre, seuls 44.000 emplois se sont créés par mois en moyenne, contre 147.000 entre janvier et mai. Le secteur de la construction continue de flancher (- 22.000), tandis que celui de l'industrie manufacturière a détruit 46.000 emplois, un record jamais atteint depuis 2003. Un recul que ne peuvent plus compenser les créations dans les services, en repli elles aussi.

Autour du même sujet