Combien coûte le baccalauréat à l'Education nationale A l'étranger, les candidats doivent mettre la main à la poche

A Mexico, Bamako ou Tokyo, les élèves des lycées français passent le bac comme en métropole. Au total, ce sont environ 10.000 candidats qui passent l'examen chaque année.


Si la règlementation des examens est rigoureusement la même sur le territoire national et en dehors, l'organisation du baccalauréat à l'étranger est différente, puisque le ministère des Affaires étrangères y participe.


Surtout, le financement change du tout au tout. Le ministère ne prend en charge financièrement que l'envoi des sujets et des copies. Le reste est à la charge de lycées organisateurs.


Pour faire face à ces dépenses, les établissements français à l'étranger demandent des frais d'inscription aux candidats. Pour ceux de Sydney, passer le bac coûtait ainsi 434 euros en 2005. Selon un rapport sur l'organisation des examens, les coûts d'organisation varient fortement d'un établissement à l'autre. Alors qu'un candidat du lycée Jean Renoir à Munich coûte 57 euros, celui du lycée Montaigne à N'Djamena représente une dépense de 439 euros.


Au total, les auteurs du rapport estiment que l'organisation du bac à l'étranger a coûté entre 2 et 2,5 millions d'euros en 2005. Rapporté au nombre de candidats, le coût de l'organisation du baccalauréat à l'étranger dépasse donc les 200 euros, soit quatre fois plus qu'un lycéen métropolitain.

Autour du même sujet