Les entreprises centenaires en 2008 Soprema : un Strasbourgeois leader du revêtement

le 'mammouth', qui fera le succès de l'entreprise, est une toile de jute trempée
Le "Mammouth", qui fera le succès de l'entreprise, est une toile de jute trempée dans du bitume. © Soprema

Professeur de lettres mais aussi entrepreneur, Charles Geisen fonde en 1908 "les Usines Alsaciennes d'Emulsions", à Strasbourg. Il fabrique alors des revêtements étanches à partir d'asphalte. Mais c'est un an plus tard, en 1909, qu'il va inventer le produit qui fera son succès : le Mammouth. Il s'agit d'une toile de jute trempée dans du bitume chaud, un matériau à la fois imperméable, souple et facile à poser. C'est la ressemblance avec la peau d'un mammouth retrouvé quelques années auparavant congelé en Sibérie qui donne le nom à son invention. Le Mammouth est utilisé sur les toitures plates et les ouvrages d'art.

Pierre Geisen, le fils du fondateur, l'améliore en 1933 en lui ajoutant une mince feuille d'aluminium. En 1941 il doit se replier en zone libre, à Avignon. C'est alors que l'entreprise prend le nom de Soprema (Société des Produits et Revêtements d'Etanchéité mammouth). Pierre Geisen restera aux commandes de l'entreprise jusqu'à ses 85 ans, en 1992. Il cède alors la place à son petit-fils, Pierre-Etienne. Aujourd'hui, Soprema est numéro 1 mondial dans son secteur, avec un chiffre d'affaires de 872 millions d'euros en 2007 et 14 usines dans le monde.

Autour du même sujet