Ils ont levé leurs stock-options

jean-pascal tricoire est président du directoire de schneider electric.
Jean-Pascal Tricoire est président du directoire de Schneider Electric. © Schneider Electric

Partie intégrante de leur rémunération, les grands dirigeants des entreprises du Cac 40 sont nombreux depuis le début de l'année à avoir levé les stock-options qui leur ont été octroyés par le passé.

Parmi eux, retenons que Baudouin Prot, le directeur général de BNP Paribas, a levé un total de 85 000 actions BNP Paribas pour 3,805 millions €. Bien moins que son président, Michel Pébereau, qui lui a levé 145 000 actions pour 6,491 millions €.

Le directeur général de Cap Gemini, Paul Hermelin, a lui levé 70 000 actions de son entreprise pour 1,47 million €, Xavier Fontanet, 37 445 actions Essilor pour 953 618 €, Jean-Pascal Tricoire, 30 735 actions Schneider Electric pour 1,575 million €, Thierry Desmarest, 25 000 actions Total pour 975 750 €. La plus grosse levée revient à Jean-Paul Agon, le président de L'Oréal, qui a levé 2 millions actions pour 12,2 millions €.