L'avenir des moquettes Jules Flipo suspendu à un fil

bon an mal an, jules flipo réalise 8 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Bon an mal an, Jules Flipo réalise 8 millions d'euros de chiffre d'affaires. © Photomontage JDN / olly / zimmytws - Fotolia.com

Les établissements Jules Flipo confectionnent depuis 1867 tapis et moquettes haut de gamme. Leurs produits ornent les plus prestigieux hôtels de France et habillent de nombreuses cages d'escaliers. Mais voilà, depuis le 2 décembre 2010 l'entreprise basée à Tourcoing est en redressement judiciaire. Une procédure collective a même été initiée. Une extrémité malheureuse pour l'une des rares entreprises françaises à savoir tisser et teindre à la fois la moquette. Mais la concurrence asiatique n'est pas la seule responsable de ses déboires.

Flipo a été victime d'un malheureux concours de circonstance. Reprise en 2006 après un dépôt de bilan par l'ancien patron d'Aubusson, Flipo a très vite renoué avec les bénéfices. Ses carnets étaient à nouveau pleins. Trop pleins peut-être. La vétusté des machines a obligé l'entreprise à investir et à s'endetter pour pouvoir suivre la cadence. Et quand la demande a chuté et que les conditions de crédits se sont durcies, l'entreprise s'est retrouvée prise en étau. Au grand dam de ses 83 salariés.