Un A380 pour voyager tranquille

l'a380.
L'A380. © Jean-Marc-Puech/Galerie photo/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

Automne 2007. L'A380, le célèbre "Super Jumbo" d'Airbus, finit à peine sa campagne d'essais, qu'une rumeur folle s'empare des médias. Un milliardaire veut acheter le nouveau fleuron de l'aviation civile pour son usage personnel. Cité dans un premier temps, Roman Abramovitch dément vite être l'heureux acheteur. En novembre 2007, c'est finalement le prince saoudien Al Walid Ben Talal qui se déclare officiellement comme l'acquéreur du "palais volant", lors du salon aéronautique de Dubaï. Un show étonnant y est même organisé lors duquel le prince, à bord de son "vieux" Boeing 747, s'est posé à côté d'un A380 avant de le visiter en compagnie de Thomas Ender, le patron d'Airbus. Le prix de l'opération n'a jamais été communiqué mais l'A380 vaut 320 millions de dollars sur catalogue (230 millions d'euros). L'avion devait rejoindre la flotte d'Al Walid (comptant un 747 et un A340) en 2010.