Une charmante chamelle de course

illustration.
Illustration. © civrac/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

Il a déjà été évoqué dans ce dossier pour un sujet très proche : le cheikh Mohammed Al Maktoum n'aime pas que les chevaux. Il est aussi à la tête d'un troupeau de courses de... chameaux. Son écurie compte plusieurs milliers de bosses et participe à toutes les compétitions de la région ou presque. Une passion bédouine qui l'a poussé à débourser 4,49 millions de dollars (2,8 millions d'euros) en 2008 lors d'un "concours de beauté" réunissant dans le désert d'Abou Dhabi 10 000 camélidés venus des six monarchies pétrolières du Golfe. La star de cette vente aux enchères : une chamelle dont l'émir est littéralement tombé amoureux et qu'il a achetée 2,7 millions de dollars (1,7 million d'euros). Un record qu'aurait égalé en 2010 un richissime homme d'affaires des Emirats arabes unis en achetant cette fois un dromadaire selon la BBC.