Un concours de champagne qui dérape

illustration.
Illustration. © T.Tulic/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

Les duels étaient encore répandus il y a moins d'un siècle. Mais les aristocrates modernes règlent désormais leurs litiges sans épée ni pistolet. C'est par exemple au champagne qu'ont décidé de se départager, juste pour rire, le milliardaire pakistanais Javed Fiyaz, qui a fait fortune dans le transport maritime, et un richissime Malaisien. Objectif : être celui qui en offre le plus. A l'été 2009, à Saint-Tropez, les deux hommes ont débouché, ou fait déboucher, plus de 300 bouteilles en une seule soirée. Et c'est un des plus grand champagnes qui était au centre de ce duel : du Cristal Roederer. Vingt-quatre jéroboams (3,2 litres) et 10 mathusalems (6,4 litres) ont aussi été offerts aux chanceux invités de cet affrontement hors du commun. C'est finalement Javed Fiyaz qui aura le dernier mot avec une facture de 900 000 euros contre 300 000 pour son concurrent. Soit un total de 1,2 million d'euros.