Courchevel rien que pour soi

courchevel.
Courchevel. © Céline CHAUMONT/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

L'affaire a provoqué un tollé en France. En janvier 2005, le PDG de Samsung a tenté de "privatiser" quatre pistes pour lui seul pendant trois semaines à Courchevel, la station la plus courue de France. Skieur débutant, Kun-Hee Lee voulait peaufiner sa technique sans avoir "d'intru" sur son chemin. Il a donc demandé à la station, qui a accepté, d'installer des filets pour protéger son espace de deux hectares du reste du domaine. Un scooter des neiges était aussi prévu pour lui éviter d'utiliser le fameux tire-fesse, ainsi que six moniteurs attitrés de l'Ecole de Ski français. Prix du forfait : 1500 euros par heure auxquels s'ajoutent près de 57 000 euros pour se loger à l'Anapurna, un quatre étoiles de luxe à deux pas des pistes. Las. Devant la polémique provoquée par ce traitement de faveur, le milliardaire a finalement annulé son séjour.