Petite hausse sur les surgelés

en rouge, l'huile de palme, en vert, l'huile de soja et en bleu l'huile
En rouge, l'huile de palme, en vert, l'huile de soja et en bleu l'huile d'arachide. © Monkey Business/ Fotolia / Photomontage JDN

  Pourquoi ? Huiles de palme, de soja ou d'arachide se retrouvent dans de nombreux plats préparés et autres barres chocolatés. Or, les cours de ces différentes huiles s'envolent depuis un an : +47% pour l'huile de palme, +30% pour l'huile d'arachide, +30% pour l'huile de soja...

 Quand ? L'avantage des huiles, c'est qu'elles peuvent se substituer entre elles. Pour baisser leurs coûts, les géants de l'agroalimentaire ont donc eu recours à l'huile de palme, 30% moins cher. Mais le cours de cette dernière rattrape celui des autres et désormais les industriels vont devoir ajuster les prix des surgelés.

 Combien ? Si la hausse du prix des huiles est répercutée par les fabricants, elle sera minime. En effet, si l'industrie y recourt volontiers, la part du prix de l'huile dans le coût de revient est infime.