La Chine, futur empire de l'innovation ? Et le web ?

 Les géants du net en Chine s'appellent Baidu, Alibaba, Weibo ou encore Tencent, à savoir des clones de leurs aînées du web (Google, Amazon...). Si l'industrie numérique s'est développée autour de ces "me too", comme on les appelle, l'explosion du web en Chine a aussi permis l'émergence d'applications innovantes adaptées au marché local.

le site weibo, un 'me too' de twitter.
Le site Weibo, un "me too" de Twitter. © Capture d'écran Weibo

Le carton du moment, c'est WeChat, ou WeiXin en chinois, développée par le géant Tencent. En moins de deux ans, l'application mobile de messagerie gratuite a séduit plus de 300 millions d'utilisateurs. Sina Weibo a également développé sa monnaie, le "weibi", utilisée pour payer des applications et des services. Baidu a de son côté développé un système de widgets bien avant Google.

Alibaba, lui, mise sur la diversification de ses activités. Le groupe a par exemple développé un système d'exploitation mobile, Aliyun OS. L'objectif est clair : être aussi fort qu'Android en Chine.

steven millward, journaliste du site internet tech in asia.
Steven Millward, journaliste du site internet Tech In Asia. © SM

Avec plus de 500 millions d'internautes, 1,1 milliard d'abonnés au mobile, internet en Chine est un marché ultra-compétitif. Au-delà des géants du net, on assiste plus généralement à l'émergence de start-up ici et là.

"Il y a un écosystème qui commence à se développer, explique Steven Millward, journaliste du site internet Tech In Asia, spécialiste des nouvelles technologies en Chine. On voit de plus en plus d'incubateurs, de fonds de private equity, d'espaces de coworking, c'est tout nouveau et c'est une progression très saine. Pourtant, le spécialiste déplore encore le manque d'innovation. "Il y a encore trop peu d'incitation à innover. En Chine, si vous réussissez, vous avez plus de chance d'être cloné que d'être racheté".

Innovation / Chine