Fixacouette, pour s'épargner une corvée

cette invention a trouvé son public auprès des hôteliers et elle devrait séduire
Cette invention a trouvé son public auprès des hôteliers et elle devrait séduire aussi les particuliers. © Robert Kneschke - Fotolia.com

Quotidien des femmes de chambre et corvée hebdomadaire de tous les foyers, le "houssage" de couette est une opération redoutable pour les nerfs et pour le dos. Ce constat a convaincu Philippe Dubois de mettre au point Fixacouette, un discret mécanisme installé de chaque côté de la tête du lit qui agit comme deux mains supplémentaires. Une seule personne peut ainsi déhousser puis rehousser rapidement une couette sans se fatiguer... ni s'énerver, sans rien enlever au "tendu" du résultat.

Les particuliers ne se sont pas encore rués dessus. Mais ce dispositif est en train de faire un tabac dans l'hôtellerie. Des dizaines d'établissement l'ont déjà adopté. Surtout depuis que son utilisation est encouragée par la Caisse d'Assurance Maladie qui estime qu'il "réduit efficacement les troubles musculo-squelettiques des femmes de chambre".