Retraites, parachutes dorés et clauses de non concurrence

en arrière-plan, jean-paul chifflet (crédit agricole) est engagé par les trois
En arrière-plan, Jean-Paul Chifflet (Crédit agricole) est engagé par les trois dispositifs. © Photomontage JDN / Alain Goulard / Vanessa - Fotolia.com

Contrairement à la plupart des indicateurs observés jusqu'ici, les dispositifs de retraites complémentaires, les indemnités de départ (ou golden parachutes) et les clauses de non concurrence sont plutôt des mécanismes en baisse chez les patrons du SBF 120 en 2010 par rapport à 2009.

Ainsi, 72 dirigeants actuels bénéficieront à terme d'une retraite complémentaire contre 76 l'an dernier. 59 auront droit à une indemnité de départ soit autant qu'en 2009 et 24 ont signé une clause de non concurrence contre 27 l'année précédente.

 

 

Les chiffres ci-contre portent sur 112 dirigeants dans le cas des retraites complémentaires, sur 110 pour les parachutes dorés et sur 104 pour les clauses de non concurrence, les renseignements n'étant pas disponibles pour respectivement 7, 9 et 15 d'entre eux et le SBF comptant actuellement 119 entreprises.