Le Beauty Lift de Dim relifte les seins sans tricher

dans le soutien-gorge beauty lift de dim, l'armature a été remplacée par du
Dans le soutien-gorge Beauty Lift de Dim, l'armature a été remplacée par du silicone. © Dim

Avec son soutien-gorge "Beauty Lift", Dim compte bien révolutionner le marché autant que le Wonderbra dans les années 1960. La comparaison s'arrête là : car si le Beauty Lift promet de "remonter, recentrer et relifter les seins", il n'est pas rembourré ni gainant.

Pour sa fabrication, le soutien-gorge nécessite une technologie brevetée : de la silicone est injectée à l'intérieur du tissu, ce qui permet de rendre le tissu plus élastique à certains endroits. "4 ou 5 versions ont été nécessaires avant le modèle définitif", relate Fabienne Mallat, directrice artistique de Dim. Il a par exemple fallu revoir le cranté du soutien-gorge, jugé pas assez confortable par les consommatrices.

Après trois ans de recherche, le Beauty Lift est donc arrivé dans les grands magasins et les réseaux spécialisés au printemps 2010, avant son lancement dans les hypermarchés à la rentrée. Dim prévoit à l'occasion une campagne télévisée et dans les magazines féminins.