Maire et patron : 5 élus racontent leur double fonction Claude Pianetti, serial entrepeneur et maire gestionnaire

Multi entrepreneur, Claude Pianetti a créé sa société de maçonnerie à 22 ans, avant de se lancer dans les ambulances et les pompes funèbres. Il est d'ailleurs à l'origine du premier crematorium privé de France en 1988. En 1995, il se présente à la mairie de Vidauban, dans le Var, où il a fait sa vie. "La ville végétait. Il fallait absolument la moderniser", assure-t-il aujourd'hui.
claude pianetti, élu en 1995 à la mairie de vidauban.
Claude Pianetti, élu en 1995 à la mairie de Vidauban. © Claude Pianetti

L'entrepreneur de 71 ans n'envisage pas une seconde de quitter son poste de patron. "Dès mon élection, j'ai délégué au maximum mes fonctions à deux directeurs pour me consacrer à la mairie mais je continue à passer tous les matins à l'entreprise pour signer des chèques et prendre les décisions", garantit le Vidaubannais.
Egalement conseiller général du Var, il affirme faire profiter la ville et le canton de son expérience en matière de gestion. "Quand vous gérez de l'argent public, il faut être encore plus vigilant. Si je prends une mauvaise décision pour mon entreprise, je ne peux m'en prendre qu'à moi. Mais lorsqu'il s'agit des finances de la ville, les conséquences sont bien plus graves".

"L'encours de dette pour Vidauban est inférieur de 20% à celui des communes de même taille"

Et l'homme sait y faire en matière de gestion : "L'encours de dette pour Vidauban est inférieur de 20% à celui des communes de même taille", jure-t-il. Il ne peut contenir une petite pique sur "la règlementation qui change tout le temps : on a eu les normes contre les feux de forêt, puis les inondations... A chaque fois il faut faire de nouveaux investissements", soupire-t-il. En 2014, cet apparenté UMP se représente pour rempiler donc pour "au moins six ans". "Cette ville, c'est toute ma vie", résume-t-il.

 Budget de la ville de Vidauban

Finances publiques / Elections municipales