Les hautbois professionnels

lorée vend 1 300 instruments par an.
Lorée vend 1 300 instruments par an. © Lorée

Chaque orchestre symphonique se doit d'avoir son hautbois. Or il n'existe que cinq fabricants au niveau mondial pour les musiciens professionnels. Fondé en 1881, la PME parisienne Lorée est le plus ancien et le leader mondial. Son directeur, Alain de Gourdon, parcourt le globe pour vendre ses instruments. Car le marché est minuscule : Lorée, installé à Paris, vend 1 300 instruments par an environ pour un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros dont 90% à l'export. Les hautbois "d'entraînement" sont eux aujourd'hui tous fabriqués en Chine.

"Nous sommes un peu coincés sur le créneau haut de gamme, qui n'est pas extensible à l'infini" déplore le patron. Et comme il faut des années pour se construire une légitimité, la diversification est quasi impossible. "Je ne me vois pas concurrencer Buffet Crampon sur les clarinettes", juge Alain de Gourdon. Heureusement, quelques nouveaux pays s'ouvrent à la musique classique, notamment en Asie (Singapour, Indonésie...).