Matteo Renzi, Premier ministre rebelle

Matteo Renzi, le Premier ministre italien, réclamait plus de flexibilité dans l'application des règles budgétaires européennes lors d'une intervention devant le Parlement à Rome le 24 juin 2014. En mars, il avait déjà désigné le pacte de stabilité comme "un pacte de stupidité" sur la chaîne publique Rai Uno.
©  Tiberio Barchielli / Palazzo Chigi / JDN