Maud Fontenoy, l'écologiste

la navigatrice avait depuis 2004 refusé toutes les propositions de postes
La navigatrice avait depuis 2004 refusé toutes les propositions de postes politiques qu'on lui soumettait. © Thomas Vollaire / SdP

En 2007, elle aurait décliné une proposition pour entrer au gouvernement comme secrétaire d'Etat à la Jeunesse. C'est que depuis ses exploits à la rame ou à la voile en 2003, la jeune navigatrice a été très souvent draguée par les politiques... surtout de droite. Elle a franchi le pas une fois, en 2004. Elle était candidate aux élections régionales sur la liste de Jean-François Copé, sans succès. En 2008, ce même Jean-François Copé lui aurait proposé d'être sa numéro 2 pour les municipales à Meaux. La télégénique navigatrice a préféré louvoyer dans les milieux écologistes.

Vice-présidente du Conservatoire du littoral, elle est aussi porte-parole de l'UNESCO pour les océans et a créé une fondation qui porte son nom et qui se positionne sur le créneau de l'éducation à l'environnement. Alors écologiste, oui, mais proche de Nicolas Sarkozy ? Sans doute, c'est le Président de la République qui lui a remis la légion d'honneur.