Chef d'entreprise

un robot prend des décisions plus rationnelles qu'un humain.
Un robot prend des décisions plus rationnelles qu'un humain. © Kirill_M - Fotolia.com

En mai 2014, Deep Knowledge Ventures est devenue la première société à nommer un robot à son conseil d'administration. L'entreprise, qui gère des fonds à haut risque dans les biotechnologies, utilisera un algorithme baptisé Vital, capable d'analyser une grande masse de données (résultats prévisionnels, tests cliniques, disponibilité des brevets, levées de fonds...) pour identifier les meilleurs investissements.

"L'humain est émotionnel et subjectif [...], il peut faire des erreurs", justifie l'administrateur de la société. Le robot disposera d'une voix au même titre que les cinq autres membres humains du conseil.