Des gains et peu de pertes à la Française des Jeux

la productivité enregistre une bonne croissance à la fdj.
La productivité enregistre une bonne croissance à la FdJ. © JDN

La productivité, autrement dit le ratio chiffre d'affaires sur effectifs annuels, s'est améliorée de façon quasi continue à la Française des Jeux (FdJ) depuis 2002. Et cette progression n'a pas été entamée par l'ouverture à la concurrence en 2010, date à laquelle le poker et les paris hippiques et sportifs en ligne ont été légalisés en France.

Bien au contraire : en dix ans, le chiffre d'affaires de la FdJ a bondi de plus de 75%, passant de 6,53 milliards d'euros en 2002 à 11,44 milliards en 2011, pour un effectif en croissance de 40% sur la même période.