La location de voiturettes carbure au retrait de permis

de plus en plus d'entrepreneurs se lancent dans ce business.
De plus en plus d'entrepreneurs se lancent dans ce business. © Ligier

En 2008, près de 100 000 conducteurs auraient perdu leur permis de conduire. L'enfer pour des commerciaux pour qui une voiture se révèle indispensable. Mais une véritable aubaine pour les sociétés de location de voitures sans permis qui carburent à ces retraits massifs. Car en attendant de pouvoir reprendre le volant, les indélicats du code de la route n'ont pas d'autres solutions de replis. Acheter une voiture sans permis coûte trop cher et la location s'impose. Autre clientèle visée : les mineurs aux parents aisés et ceux qui n'ont pas le temps de passer le permis.