Pour une sandwicherie, la conjoncture c'est du pain béni

Si la restauration traditionnelle tousse pendant la crise, la sandwicherie, elle, se porte comme un charme. En 2008, les ventes de jambon-beurre et autres compositions ont bondi de 11% en France selon une étude de Gira Food. Et pour 2009, l'institut Xerfi prévoit que ce sont 1,4 milliard de sandwichs qui seront commercialisés, soit une progression de 6%.

Le créneau est certes déjà occupé par les boulangeries et par des chaînes, mais il reste de la place. Inexistant il y a 4 ans, l'américain Subway a ouvert son 150e restaurant et vise le double d'implantations d'ici fin 2010.

Suggestions de contenus