Une rénovation urbaine qui monte en puissance

moins de la moitié des projets de l'anru sont en retard.
Moins de la moitié des projets de l'ANRU sont en retard. © ANRU / Tibbbb - Fotolia.com

Le programme national de rénovation urbaine est en passe de devenir une réalité. L'indicateur peut paraître saugrenu, mais la part des opérations programmées dont l'engagement est retardé à fondu en moins d'un an. En 2008, 68% des opérations étaient retardées, contre 45% cette année. Un coût de fouet qui rend plausible l'objectif de zéro retard d'ici 2013 souhaité par le gouvernement.

Sur la même période, le taux de financement du programme est passé de 46% à 55%. Dans les faits, la rénovation urbaine est donc en phase opérationnelle, bien aidé en cela par les mesures du plan de relance.