The Great Crash Ahead, les meilleurs extraits Réduire la dette d'une vie

Les milliers de milliards de dettes aux Etats-Unis posent un problème quasi insoluble à la Fed. L'institution a beau faire tourner la planche à billets, elle est totalement désarmée.


"L'effet boule de neige qui a créé la plus grande bulle de dettes de tous les siècles a mis des années à se former et concerne de très nombreux protagonistes. (...) 


répartition de la dette entre 2008 et 2010.
Répartition de la dette entre 2008 et 2010. © H.S. Dent Publishing

Notez qu'en 2008, au sommet de l'accumulation de dettes aux Etats-Unis, le gouvernement est à l'origine de seulement 14 000 milliards des 56 000 milliards de dettes. Le reste est réparti entre le secteur financier, les consommateurs et les entreprises. Le plus important d'entre eux est le secteur financier avec 17 000 milliards de dettes en 2008, dont une part importante provient des agences subventionnées par le gouvernement comme Fannie Mae et Freddie Mac, qui garantissent plus de 7 000 milliards de dollars de dette hypothécaire aux Etats-Unis, qui ont déjà perdu plus de 130 milliards de dollars et qui devraient en perdre encore quelques centaines. Le secteur financier est précisément le groupe qui a fabriqué de la dette à  une allure record dans les années 2000 pour financer tout et n'importe quoi à travers des mécanismes de "titrisation".

En 2 ans, les encours de la dette dans le secteur financier ont baissé de 2 000 milliards de dollars... mais il y a toujours 15 000 milliards d'encours !

En moins de deux ans les encours de la dette dans le secteur financier ont baissé de 2 000 milliards de dollars... mais il y a toujours 15 000 milliards d'encours ! (...) La plupart de la dette dans ce secteur est liée à l'immobilier. Avec 15 000 milliards de dollars à traiter, nous prévoyons au moins que 7 000 autres milliards de dollars passeront dans des saisies immobilières, des pertes sèches et des dépréciations comme celles que nous avons vues ces trois dernières années. Ainsi tandis que la Réserve fédérale a fait éclater son bilan, faisant abondamment tourner la planche à billets et créant autant d'argent que le gouvernement américain a perçu de recettes fiscales en 2010, elle n'a à peine réussi à pallier au taux de destruction du crédit du secteur privé. Un jeu bien dangereux pour notre économie.

D'un côté, la Réserve fédérale crée de l'argent à vive allure, déçue que les consommateurs n'empruntent et ne dépensent pas plus, diminuant ainsi le pouvoir d'achat du dollar des États-Unis dans un souci de créer de l'inflation. De l'autre côté, les consommateurs payent leurs dettes et économisent plus tandis que le secteur financier réduit la dette à tout moment par des saisies et des dépréciations. Mais comparez l'état des encours : Dette privée : 42 000 milliards de dollars. Création monétaire par la FED : 2 300 milliards de dollars (...)

Dans cette guerre de la dette et de la création d'argent, la Réserve fédérale est simplement désarmée. Elle ne peut pas créer assez d'argent pour parer à la déflation sans ruiner la monnaie. C'est tout simple. "


création de dette américaine entre 1980 et 2009.
Création de dette américaine entre 1980 et 2009. © H.S. Dent Publishing

© 2011 by H.S. Dent Publishing. Edition originale parue sous le titre THE GREAT CRASH AHEAD chez Free Press (New York).

Etats-Unis / Crise financière