L'abandon de l'écotaxe

les 173 portiques destinés à la collecte de l'écotaxe devront être démantelés.
Les 173 portiques destinés à la collecte de l'écotaxe devront être démantelés. © murielle29 / Flickr

L'annulation de l'écotaxe restera probablement comme l'un des plus gros flops de 2014. Cette taxe sur les poids lourds, censé s'appliquer au 1er janvier 2015 après déjà deux ans de report, devait permettre de collecter environ 1,2 milliard d'euros, affectés au développement de transports alternatifs. Elle avait pourtant été adoptée en 2008 à la quasi unanimité politique.

La résiliation du contrat avec Ecomouv, la société chargée de récolter le montant de la taxe, devrait coûter au bas mot 830 millions d'euros à l'Etat. Sans compter les 200 salariés de l'entreprise restés sur le carreau et les 173 portiques désormais inutiles.