Les succès de l'Europe spatiale

le robot philae a réussi à se poser sur une comète, une première scientifique
Le robot Philae a réussi à se poser sur une comète, une première scientifique que l'on doit à l'agence spatiale européenne. © ESA

Les aventures du petit robot Philae, parti de la sonde spatiale Rosetta pour se poser sur une comète le 12 novembre à 17 heures, ont fait le tour du monde et la fierté de l'Agence spatiale européenne (ESA). Même si le module n'a pas réussi à s'ancrer durablement dans le sol, limitant la durée de sa mission, il a pu transmettre des données essentielles aux scientifiques.

Quinze jours plus tard, c'est un accord "historique" sur le lancement d'Ariane 6, la fusée qui doit succéder à l'actuel lanceur européen Ariane 5, qui a fait les gros titres. Dotée d'un budget de 8 milliards d'euros sur dix ans, Ariane 6 vise à contrer l'américain Space X pour conserver la suprématie européenne sur le marché des lancements de satellites commerciaux de télécommunications.