8e : Pékin (Chine)

pékin n'a pas été touché par la crise.
Pékin n'a pas été touché par la crise. ©  Colette Segal

Avec Pékin (ou Beijing), la Chine parvient à placer 4 de ses villes dans les 8 premières de ce classement des métropoles qui se remettent le mieux de la crise économique. Une performance qui n'étonne peut-être pas mais qui mérite d'être soulignée. A l'instar de ses voisines, Pékin n'a pas franchement souffert de la récession. Mieux d'après le Global metro monitor, c'est elle qui s'est le mieux comporté pendant la crise en affichant une croissance de sa valeur ajoutée par habitant de 5,1% entre 2007 et 2010 et une hausse de ses créations d'emplois de 3,9% sur la même période).

Evolution des indicateurs entre 2009 et 2010 :
 Valeur ajoutée par habitant : +5,4%
 Nombre d'emplois :+3,9%